Les tramways à Lyon

 


Les Transports en commun de Lyon (S.L.T.C.) ont commandé, à une date dont je ne me souviens plus, 39 rames de tramway CITADIS pour l'équipement des deux premières lignes reliant la gare SNCF de Perrache d'une part au quartier de La Doua (Ligne 1), et d'autre part à St Priest-Porte des Alpes (Ligne 2). 5 rames supplémentaires ont été commandées pour 2003 afin de permettre d'augmenter les cadences et d'assurer le service sur la ligne 2 prolongée au-delà de Porte des Alpes.

Le véhicule choisi à Lyon est un tramway de 30 mètres à plancher bas intégral composés de deux motrices reposant chacune sur un bogie moteur et d'une nacelle reposant sur un bogie porteur, ces trois modules encadrant deux caisses entièrement suspendues. Le véhicule a une largeur de 2,40 mètres et est climatisé. Sa vitesse maximale est de 70 km/h, mais la DDE du Rhône a limité sa vitesse commerciale maximale à 50 km/h.

La première rame est arrivée à Lyon début avril 2000, et entamait juste après des essais afin de valider le fonctionnement en ligne, ainsi que ses interfaces avec la dite ligne.

En mai 2000, je me suis rendu à Lyon pour valider une partie des performances de freinage du véhicule dans les différentes configurations envisagées de vitesse, charge et isolements d'équipements.

L'appareil photo était une fois encore dans la valise.

 



La rame 802 au dépôt de Porte des Alpes avant départ pour une marche de formation des conducteurs

25 mai 2000  



 

 


La rame 802 au dépôt de Porte des Alpes. Elle est dépourvue de ses jupes latérales

25 mai 2000  




 

 


La rame 801 sort du dépôt de Porte des Alpes. Elle est dépourvue de ses jupes frontales

25 mai 2000  



 

 


La rame 801 vue de 3/4 avant

25 mai 2000  



 

 


La rame 801 manoeuvre à la station Porte des Alpes

25 mai 2000  

 

La faible distance disponible lors des essais de mai 2000 n'a pas permis de rouler à une vitesse supérieure à 40 km/h. C'est pourquoi une seconde campagne a été nécessaire afin de valider le véhicule à la vitesse maximale de 70 km/h. Cette campagne s'est déroulée au début du mois d'août 2000 sur le campus de La Doua, au niveau de l'INSA, toujours avec la rame 801, et en profitant des vacances universitaires dans ce secteur habituellement très fréquenté. Des essais complémentaires se sont déroulés à La Rochelle avec la rame 810 début octobre 2000.

Le service commercial a démarré le 02 janvier 2001, après une période de marche à blanc. Il a atteint son plein régime avec les 39 rames en septembre 2001. Une dernière tranche de 8 rames supplémentaires est venue renforcer le parc en 2003 pour le prolongement de la ligne T2 vers St Priest.

Par la suite, de nouvelles commandes de véhicules sont venues renforcer le parc, notamment à l'occasion de l'ouverture successives des lignes T3 - dite LEA, réutilisant l'ancienne plate-forme de la Ligne de l'Est de Lyon - puis T4 et enfin T5.



Une rame TGA302 engagée sur la ligne T3 arrive à son terminus de Part Dieu. On peut remarquer que les pelliculages de la livrée d'origine n'ont pas été apposé sur ces véhicules

28 juillet 2011 

 

Le trafic sur le T3 ayant pris un essor important, les rames d'origine de 30 mètres de long ont été reversées sur les lignes T1, T2 et T4 pour être remplacées par des rames neuves de 40 mètres. C'est cette même longueur qui a été commandée d'office pour la ligne T5.




Une rame TGV402 prête au départ à Part Dieu : la livrée est celle retenue pour le T3

09 mars 2016 

 




A Part Dieu également, une rame du T3 a un temps reêtu cette seyante livrée argent

08 mars 2016 

 

Un nouvel appel d'offre a enfin été lancé au printemps 2018 pour une nouvelle série de véhicules de 40 mètres destinés au T6.


En parallèle, Lyon s'est dotée d'une liaison performante pour relier le centre ville à l'aéroport de Saitn Exupéry. Cette liaison a été réalisée par prolongement du T3, et l'utilisation d'un matériel spécifique. Les véhicules partent d'un terminus spécifique à Part Dieu - terminus contigü à celui du T3, puis utilisent le T3 en me marquant que deux arrêts intermédiaires (Vaulx en Velin-La Soie et Mézieu ZI) avant de filer vers l'aéroport.

Le matériel utilisé est un véhicule de type tram-train, modèle Tango de STADLER.




Une rame Tango arrive au terminus de Part Dieu en empruntant la bifurcation menant vers la station spécifique à ce service.

08 mars 2016 

 




Croisement de rames Tango à l'arrêt Vaulx en Velin - La Soie

08 mars 2016 

 



Vous pouvez accéder ci-dessous aux caractéristiques des lignes du réseau de tramways lyonnais, ainsi qu'aux fiches techniques des véhicules.


Ligne
Véhicule
T1
TGA302
T2
TGA302
T3
TGA402
T4
TGA302
T5
TGA402
Rhône Express
Tango


Si vous souhaitez par ailleurs avoir un plan plus détaillé de chaque ligne - et notamment des diverses jonctions, rendez-vous ici !