Les tramways à Mulhouse

 


Mulhouse est la première ville française à avoir effectivement lancé un réseau complet de tramway visant à moyen terme une combinaison de tramways standards et de tram-train, ces derniers devant se substituer aux services TER sur certaines lignes SNCF de l'étoile mulhousienne.

La première étape a donc consisté à constituer un réseau urbain desservant le coeur de la ville, ce réseau devant à terme être relié, dans le secteur de la gare, au réseau SNCF. Deux lignes ont ainsi été construite, et c'est le CITADIS qui a été choisi (à 22 exemplaires) pour assurer cette première phase de desserte.

Votre serviteur, officiant toujours dans la catégorie essais de qualification des performances de freinage avant mise en service, s'est donc transporté sur place début février 2005. Compte-tenu de l'avancement des travaux de génie civil, le tronçon de ligne mis à disposition au départ du dépôt de la Mertzau ne permettait pas, de par sa longueur réduite, une complète validation des performances. Aussi celles-ci ont été limitées à la vitesse de 40 km/h, une seconde étape étant prévue en décembre dès que l'ensemble des deux lignes ont été accessibles.

L'occasion était cependant trop belle de découvrir ce nouveau CITADIS à la livrée flamboyante, tranchant nettement avec tous ses prédécesseurs. Rappelons que le parc se divise en 4 sous-groupes de 5 rames présentant toutes une livrée à base de jaune soleil, mais avec pour chaque groupe un pelliculage différent. 2 rames sont restées uniformément jaunes, afin de pouvoir recevoir un pelliculage temporaire lié à un évènement local particulier.

Et maintenant place aux images.


  

 

La rame 01 en ligne au niveau de la future station Musée de l'Automobile, juste après la sortie du dépôt de la Mertzau

1er février 2005  


 
 

Vue d'ensemble de la rame 01 au niveau de la future station Marseillaise

02 février 2005  


 


Vue en pied sur la rame 01 et son nez particulier

02 février 2005  


 
 


Vue sur le remisage déjà bien rempli

14 décembre 2005  


 
 

Une autre vue du remirsage, permettant de distinguer les différentes livrées appliquées sur les véhicules

14 décembre 2005  


 


La rame 2001 à la station Palais des Sports, sous les arches imaginées par Buren et de couleurs différentes à chaque station

14 décembre 2005  





Une troisième ligne a ensuite été ouverte, utilisant l'insfrastructure existante et, via un raccordement nouvellement créé, la ligne SNCF à voie unique vers Thann. Le service sur cette troiisème présente la particularité d'être mixte : une partie de la ligne est exloitée en pur trafic urbain avec le parc des CITADIS, tandis qu'un parc de véhicules AVANTO (SIEMENS) a été acquis afin de couvrir la desserte jusqu'à Thann. Le terminus étant dans les deux cas en gare centrale, cette desserte est donc la seule véritable desserte tram-train de France, à savoir un interpénétration sur rseau urbain de véhicules tram-train.

A noter également que le parc de CITADIS de Mulhouse avait été dimensionné pour couvrir des extensions des lignes 1 et 2, extensions qui n'ont jusqu'ici pas été réalisées. De ce fait surnuméraire, le parc a été réduit via des prêts (notamment en Amérique du Sud) puis des ventes : Adélaïde et Melbourne ont ainsi acheté quelques véhicules pour compléter leurs parcs respectifs.

Vous pouvez accéder ci-dessous aux caractéristiques des lignes du réseau de Mulhouse, ainsi qu'aux fiches techniques des véhicules.

Ligne
Véhicule
1
TGA302
2
TGA302
3
TGA302
AVANTO


Si vous souhaitez par ailleurs avoir un plan plus détaillé de chaque ligne - et notamment des diverses jonctions, rendez-vous ici !