Les tramways à Strasbourg

 


Strasbourg, capitale européenne, a renoué avec le tram au début des années 90. Le réseau s'est développé rapidement, et à la première ligne (la A) sont venues s'adjoindre progressivement cinq autres lignes (B, C, D, E et F).

L'exploitant, la CTS, avait choisi à l'époque l'Eurotram : il s'agissait alors de la première percée d'un matériel étranger en France. La flotte a été complétée au fur et à mesure des extensions du réseau, pour atteindre 66 rames. Le parc se compose de rames de 33 m et de rames de 43 m. Ces dernières ont d'ailleurs été les premières rames de cette longueur en Europe.

Lors de l'appel d'offre lancé pour augmenter ce parc de 35 rames destinées à répondre aux besoins des extensions du réseau en cours de réalisation, la CTS a décidé de changer de constructeur, et s'est tourné vers le CITADIS. ALSTOM a dû alors développer une version tout à fait particulière, dénommée TGA403, afin de répondre au gabarit spécifique du réseau né de l'architecture de l'Eurotram, et notamment de l'absence de porte-à-faux à l'avant grâce aux bogies situés sous les cabines.

Ainsi, si la structure centrale de la rame reste parfaitement standard et issue de la famille TGA402 (plancher bas intégral, en revanche les extrémités ont été entièrement revues pour accueillir un mini bogie porteur développé quelques années auparavant par l'établissement de Salzgitter (ex-LHB) pour le tramway de Magdeburg en Allemagne. Les trois autres bogies sont moteurs et de la famille Arpège. Notons que les deux petits bogies porteurs en extrémité de rame ne sont freinés que par des patins magnétiques, la puissance de freinage des trois bogies moteurs étant suffisante pour répondre aux exigences de l'exploitation strasbourgeoise.

Le design est bien entendu adapté au client, celui-ci ayant choisi un bout avant et des couleurs rappelant l'Eurotram afin de ne pas rendre ce dernier trop désuet aux yeux de sa clientèle.

La rame 2001, arrivée début juin 2005, a rejoint le dépôt de Cronenbourg en attendant que son port d'attache définitif, en cours de construction, soit opérationnel.

Comme d'habitude, je suis allé qualifier les performances de ce véhicule tout à fait particulier : l'appareil photo a une fois de plus oeuvré malgré une météo pas toujours favorable.


  

 

Les premiers essais réalisés ont été d'ordre fonctionnel, afin de valider que toutes les fonctions du véhicule répondent aux exigences du client. L'une d'elles, très importante, consistait à vérifier la possibilité de secours mutuel en ligne avec un Eurotram. Ici, la rame CITADIS 2001 est attelée avec la rame 1062 : près de 100 m de tramway !!

Dépôt de Cronenbourg - 14 juin 2005  



 

Nez à nez entre la rame CITADIS et l'Eurotram : les design sont voisins, mais le CITADIS présente un gabarit en hauteur nettement plus important

Dépôt de Cronenbourg - 14 juin 2005  


 
 

Cette première visite à Strasbourg a aussi été l'occasion de découvrir l'Eurotram : la rame 1006 (longueur 30 m) rentre pour la nuit au remisage du dépôt de Cronenbourg

15 juin 2005  


  


De son côté, une fois passée l'heure de pointe, la rame 2001 sort du remisage pour gagner la voie de rentrée du dépôt de Cronenbourg qui sert de voie d'essais dynamiques (jusqu'à 40 km/h)

15 juin 2005  


 
 

Vue de face de la rame 2001 : des lignes somme toute bien sympathiques !

Dépôt de Cronenbourg - 15 juin 2005  


 
 

La rame 2001 a refoulé de la voie d'essais pour pénétrer dans l'atelier après une séance d'essais

Dépôt de Cronenbourg - 16 juin 2005  


 
 

Rentrée à l'atelier de la rame 2001

Dépôt de Cronenbourg - 16 juin 2005  




 

Depuis, quelques extensions du réseau ont été réalisées, et notamment en 2017 celle de la ligne D de l'autre côté de la frontière franco-allemande jusqu'à Kehl, franchissant le Rhin par l'intermédiaire d'un pont nouvellement construit. Cela en fait le second tramway transfrontalier d'Europe après celui de Bâle, et un symbole de plus des liens tissés entre les deux pays.




Vous pouvez accéder ci-dessous aux caractéristiques des lignes du réseau de Strasbourg, ainsi qu'aux fiches techniques des véhicules.


Ligne
Véhicule
A
Eurotram
TGA403 1ère gén.
TGA403 2nde gén.
B
Eurotram
TGA403 1ère gén.
TGA403 2nde gén.
C
Eurotram
TGA403 1ère gén.
TGA403 2nde gén.
D
Eurotram
TGA403 1ère gén.
TGA403 2nde gén.
E
Eurotram
TGA403 1ère gén.
TGA403 2nde gén.
F
Eurotram
TGA403 1ère gén.
TGA403 2nde gén.


Si vous souhaitez par ailleurs avoir un plan plus détaillé de chaque ligne - et notamment des diverses jonctions, rendez-vous ici !